FANDOM


Cet article est en cours de construction, il manque plusieurs informations :

-informations manquantes

Aidez-nous à l'enrichir !


Pirika est une habitante du village d'Uepekere et la petite sœur de Kaipoku .

Description Modifier

Pirika est une petite fille du Village d'Uepekere capable de réaliser l'incantation lors de l'éclipse qui permettra aux volcans d'entrer en éruption. Possédant de grands pouvoirs pour son âge - plus grands que ceux de Kemushiri - cette puissance contraste énormément avec son caractère candide.

Description de l'Artwork Modifier

La petite sœur de Kaipoku. Ayant de plus grands pouvoirs que ceux de l'ancien Kemushiri, Pirika était une menace pour les démons jumeaux. De ce fait, elle a disparu le jour après qu'ils aient attaqué le village.

Apparence & Personnalité Modifier

  • apparence humaine : Pirika étant encore très jeune - surement plus jeune encore que Mushikai - elle est de petite taille. Elle possède des cheveux noirs coiffés en deux couettes hautes. Ses cheveux sont la seule partie visible de son visage, son masque représentant une pétasite recouvrant la totalité de ce dernier. Comme la plupart des Oina , elle porte un long manteau ici de couleur vert aux motifs plus sombres et arbore également un gros collier.
  • apparence lupine :

Pirika est une petite fille très naïve qui ne réalise pas encore la réalité de ce monde. Semblant toujours de bonne humeur, elle ne réalise pas qu'elle possède des pouvoirs incroyables.

Histoire Modifier

Pirika était une villageoise comme les autres vivant dans le village d'Uepekere avec sa sœur Kaipoku. Cependant, très vite il se dévoila qu'elle possédait de grands pouvoirs, semblables à ceux de Kemushiri qui lui permettrait même d'effectuer l'incantation volcanique chaque année.

Le jour où les yokaï créèrent le terrible blizzard sur Kamui, Pirika disparut subitement, le même jour où Kemushiri fut attaqué par les démons jumeaux. Les Oina la cherchèrent dans toute la région, le seul endroit qu'ils ne fouillèrent pas étant la forêt de Yoshipetai. Ce fut Amaterasu qui la retrouva. Pirika avait traversé la Porte Spirituelle, guidée dans ses rêves par ce qu'elle décrit comme une énorme chouette et qui n'était autre que Nechiku. La petite fille se retrouva dans le village de Kamiki cent ans avant et faillit être dévorée par Yamata-No-Orochi. Sauvée par Amaterasu, Shiranui et Okikurumi, elle retourna à Uepekere où elle fut aussitôt préparée à réciter l'incantation volcanique au Lac Laochi sous l'aide de Tusukuru.