FANDOM


Cet article est en cours de construction, il manque plusieurs informations :

-informations manquantes

Aidez-nous à l'enrichir !



« Un loup blanc ? Pas celui qui a combattu le terrible dragon avec Izanagi ? Tu ne peux pas être le légendaire Shiranui... Non... Ce n'est pas possible... C'est une légende vieille de cent ans... »

— Papi Mandarine

Papi Mandarine (「長老ミカン爺」) est le doyen du village de Kamiki. Grand adorateur de Konohana, il est marié à Mamie Mandarine.

Description Modifier

Papi Mandarine est le doyen du village de Kamiki. Il est le premier habitant du village après Sakuya qu'Amaterasu découvrira en débarrassant Kamiki de ses ténèbres. Grand adorateur et admirateur de Konohana, il est l'un des rares à connaître la fameuse danse associée à l'arbre gardien permettant de le refleurir. Fait amusant, lorsque Papi Mandarine boit beaucoup d'alcool, la mandarine présente sur le sommet de son crâne grossit jusqu'à prendre des proportions démesurées.

Description de l'Artwork Modifier

Même si l'ancien du village peut parfois être braqué, sa foi brûle avec force. Il est l'un des seuls à connaître la danse de Konohana, une danse légendaire utilisée pour redonner vie à l'arbre sacré Konohana. Il est dit que la grâce de l'ancien quand il danse ainsi que la taille de la mandarine sur sa tête sont assez pour faire faire une pause à Amaterasu et fixé avec émerveillement.

Apparence & Personnalité Modifier

D'apparence plutôt frêle, Papi Mandarine garde tout de même une certaine agilité lorsqu'il s'agit d'exécuter la danse de Konohana. Toujours vêtu de sa tunique bleue - qu'il noue à la taille par un cordon noir -, Papi Mandarine marche à l'aide de sa canne en bois au pommeau tordu et possède toujours une mandarine tenant en équilibre sur son crâne chauve, contrastant avec sa longue barbe blanche traînant sur le sol. Il porte un étrange collier tressé autour du cou et marche pieds nus.

Papi Mandarine est un vieillard pouvant se montrer plutôt colérique lorsqu'il s'agit des traditions. Néanmoins, il reste la plupart du temps un personnage sympathique subissant souvent le courroux de sa femme à cause de son penchant pour la boisson et en particulier le saké.

Histoire Modifier

Papi Mandarine a toujours vécu dans le village de Kamiki en compagnie de son épouse Mamie Mandarine. Grand adorateur de Konohana, il effectue chaque année la danse sacrée en l'honneur du grand cerisier.

Lorsqu'Orochi réussit à se libérer de sa prison dans la Cave de la Lune, il fut changé en pierre comme le reste de son village. Grâce à Amaterasu, le village retrouva vie et le doyen avec qui fut le premier à faire la rencontre de la déesse. Cependant, leur entrevue ne dura qu'un bref instant car des yokaï s'attaquèrent à la déesse. Ecartant le vieillard du combat, ce dernier chuta de l'observatoire de Kamiki et perdit connaissance.

Galerie Modifier