FANDOM


L'œil de feu est le second démon à roue rencontré par Amaterasu au cours de son aventure dans la Cave de la Lune.

Description Modifier

Utilisant le feu comme élément principal, l'Œil de feu est un des quatre démons se servant d'une roue pour se déplacer. L'œil au centre de la roue est l'un des mets de choix dans la préparation des hors d'œuvre d'Orochi.

Description de l'Artwork Modifier

Tard dans la nuit, si vous entendez un son similaire au feu de l'enfer, cela pourrait être un Œil de feu approchant. Les légendes racontent que regarder ce démon condamnera un œil à bouillir.

Description du Bestiaire Modifier

Bien peu sont ceux qui ont osé toiser cette roue infernale dont l'œil géant brûle en son milieu. Il est dit dans la légende que regarder ce revenant consume les yeux des imprudents. Personne ne peut témoigner de ce méfait, hormis une brave femme qui garda sa porte ouverte malgré le raffut que le monstre engendrait. Prise d'épouvante, la pauvre se mit alors à prier. Apitoyés par son courage, les dieux lui vinrent en aide. Un vent sacré éteignit les braises et depuis ce jour les gens marquent leurs porte d'entrée de "Vent d'Amaterasu".

Apparence Modifier

L'Œil de feu ressemble à s'y méprendre à une roue de charrette en bois. Au centre de la roue se trouve un immense œil aux paupières verdâtres. Il possède un globe oculaire assez gros et une iris très petite de couleur bleu. Le bois de sa roue est pratiquement toujours entouré de flammes de couleur orangée.

Habilités Modifier

L'Œil de feu se déplace en roulant sur lui-même, les flammes entourant sa roue pouvant infliger des dégâts à la personne s'approchant d'un peu trop près. Ce yokaï se sert beaucoup de ses flammes pour attaquer ; il peut par exemple augmenter leur puissance et se mettre à tourner autour de son ennemi de plus en plus vite jusqu'à le percuter. En tournant sur lui-même, il est capable de frapper son ennemi. S'il éteint ses flammes, l'Œil de feu peut alors s'élever dans les airs pour tenter d'écraser son adversaire.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .